L’ostéopathie

une thérapie manuelle holistique

Définition

Concepts

L’ostéopathie se base sur 3 concepts.

Indications

Les indications de l’ostéopathie sont multiples …

Techniques

Il y a 3 grandes familles de techniques

L’ostéopathie s’applique à tout organisme vivant, elle s’adresse donc à tous, sans distinction d’âge, de sexe.

  • Adultes
  • Enfants
  • Nourrissons
  • Personnes âgées
  • Sportifs
  • Sédentaires
  • Responsables d’entreprise
  • V.R.P. , etc …

Quelle que soit votre condition physique, votre rythme de vie et vos habitudes alimentaires, l’ostéopathe peut vous aider.

Séance type

Grace à une approche systémique, le patient est pris en charge dans sa globalité. Pour ne rien oublier, les consultations d’ostéopathie se font selon un protocole.

  • Anamnèse

  • Examen

  • Traitement

  • Fin de traitement

  • Le suivi

  • La durée

  • Le tarif

Histoire

Aux Etats-Unis

L’ostéopathie est née à Kirsville aux Etats-Unis, à la fin du XIXe siècle. On distingue 3 hommes :

    • Andrew-Taylor Still (1828-1917), le fondateur
    • John-Martin Littlejohn (1865-1947), le continuateur
    • William G. Sutherland (1873-1954), le novateur

En Europe

L’ostéopathie se développe assez rapidement en Grande Bretagne, puis gagne la France, la Belgique et l’Espagne.

En France

Un des premiers propagateurs de l’ostéopathie en France est le docteur Lavezarri (1866-1977). Originaire de Nice, Robert Lavezarri se forme auprès d’une ostéopathe américaine et s’installe à Paris en 1936.

Législation

La loi

La première loi parlant de l’ostéopathie date de 2004. Il s’en est suivi de nombreuses autres lois.

Les décrets

Afin de définir les actes et la formation plusieurs décrets on été publiés ainsi qu’une ordonnances et des arrêtés.

Prise en charge

La sécurité sociale

Les actes d’ostéopathie ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale quel que soit le statut du praticien. Toute fraude expose le patricien et le patient a des sanctions administratives et financières.

Les mutuelles

Les remboursements des séances

Seul les mutuelles et les assurances santé permettent un remboursement des actes d’ostéopathie, selon les contrats cette prise en charge peut être complète ou partielle.